Mon Mistigri, mon infidèle,
Tu dois venir quand je t’appelle,
Au lieu de courir la souris,
Tout le jour et encore toute la nuit.
Je n’aime pas cette manière,
De te sauver dans les jardins,
Quand je t’ai préparé du pain,
Et de la sauce et du gruyère…
Tu en connais, toi,
Des maîtresses aussi patientes que je suis,
Et qui vous font mille caresses,
Après qu’on s’est si mal conduit ?

(Jean DESMEUZES)

a

b

c